Découvrez tous les détails du CPF pour les salariés : démarches, financement…

Tous les salariés peuvent mobiliser le CPF

A partir de 16 ans, chaque salarié possède un compte personnel de formation. Le CPF permet au salarié de se former et de devenir acteur de son évolution professionnelle. Comme le CPF est consultable en ligne, il connaît le nombre d’heures de formation dont il dispose, il peut aussi se renseigner sur les formations éligibles dans sa région et dans sa branche professionnelle.
Le salarié a plus d’autonomie dans la gestion de ses formations. Il peut choisir ses formations et se former sur son temps de travail ou sur son temps personnel selon ses choix. Aussi des conseillers en orientation et les entretiens obligatoires avec son employeur peuvent le guider dans les formations afin de permettre une évolution professionnelle.

Qui finance les formations ?

Il existe plusieurs formes de financement pour les formations des salariés.

  • Le salarié effectue sa formation sur son temps de travail : La formation professionnelle est principalement financée par l’OPCA dont dépend l’entreprise, sauf si celle-ci a choisi une autre politique de financement des formations.
  • Le salarié effectue sa formation hors temps de travail, dans le cadre d’un CIF (congé individuel de formation) : c’est alors le FPSPP (fonds paritaire de sécurisation des parcours professionnels) qui prend en charge les frais pédagogiques

Quelles sont les démarches ?

Le salarié cherche une formation qui l’intéresse et souhaite mobiliser son CPF. Deux cas de figure peuvent alors se présenter :

1) La formation se déroule sur son temps de travail

  • Le salarié doit demander à l’écrit l’accord à son employeur, sur le contenu et le calendrier de la formation, au moins 60 jours à l’avance pour une formation courte (moins de 6 mois) et 120 jours à l’avance pour une formation longue (plus de 6 mois)
  • L’employeur à 30 jours pour répondre, sans réponse on considérera que la demande est acceptée
  • L’employeur (ou à défaut le salarié) contacte l’OPCA dont il dépend, pour demander la prise en charge de la formation
  • Si elle est acceptée le salarié peut alors s’inscrire à la formation

2) La formation se déroule sur son temps personnel ou vise l’acquisition d’un socle de connaissances ou de compétences

  • Aucun n’accord n’est préalablement requis
  • Le salarié contacte l’OPCA et lui envoie une demande de prise en charge de la formation
  • Si elle est acceptée le salarié peut alors s’inscrire à la formation